A gauche, Patricia Robin, Amandine et Anaïs ; en face, les bénévoles des Restos du cœur.

A gauche, Patricia Robin, Amandine et Anaïs ; en face, les bénévoles des Restos du cœur. 
© Photo NR

Aujourd’hui, vous pouvez choisir entre… Amandine et Anaïs, deux élèves de la MFR du Lochois, fiches de distribution à la main, accompagnent chacune un bénéficiaire des Restos du cœur. Toujours souriantes, elles les aident à choisir, suivant leur goût, ce qu’ils savent préparer parmi les denrées proposées ce jour-là, cochent les cases, aident à remplir sacs et cabas… « Et comment vont les enfants, le petit dernier, quel est déjà son prénom déjà, celui qui était bien enrhumé l’autre jour ? »
Depuis 1996, Patricia Robin, professeur à la MFR du Lochois, a proposé aux élèves volontaires en formation bac pro service à la personne et au territoire d’aider, tout comme un bénévole adulte, aux distributions des Restos du cœur lors de la campagne d’hiver. « Cette année, elles sont dix : Amandine, deux Anaïs, Emeline, Manon, Erine, Flora, Jeanne, Lora, Eloïse, mais elles sont parfois jusqu’à quarante ! Elles viennent deux heures le mardi et le vendredi quand elles ne sont pas en stage dans le cadre de leur formation en alternance. Et elles doivent, après, rattraper les cours qui se sont déroulés au même moment ! »
Pourquoi une telle initiative ? Les élèves ont déjà des rencontres avec les assistantes sociales de la Maison départementale de solidarité, avec des représentants du centre intercommunal d’action sociale, la Croix-Rouge, Emmaüs, le Secours catholique, Saint-Vincent-de-Paul… « En classe, j’anime un cours théorique sur le phénomène de la pauvreté et de l’exclusion en lien avec le cours d’économie. Là, les jeunes, qui le désirent sont confrontées avec le réel », explique Patricia Robin.